Une grande quantité de femmes auront des caillots de sang dans leurs règles, tout au long de leur vie, et d’autres uniquement à certaines époques comme l’adolescence, après un accouchement ou avant la ménopause. Ce phénomène est en général tout à fait normal et ne devrait pas inquiéter. Voici une explication générale des causes et de la variation de couleur du sang menstruel.

Qu’est-ce qu’un caillot de sang et ce qui les cause ?

Le caillot de sang règles est une petite masse de gelée de couleur pourpre ou rouge foncé, de taille variable qui se situe généralement entre 5 mm et 4 cm de diamètre. C’est une concentration de sang menstruel coagulé qui se forme plus fréquemment lors des premiers jours des menstruations, mais qui peut aussi apparaître au cours des journées subséquentes.

Lorsque la paroi épaisse de l’utérus se rompt, des anticoagulants sont libérés au même moment afin de faciliter l’expulsion du sang. Puisque la quantité libérée durant les premiers jours est plus importante, il est possible que l’anticoagulant ne puisse pas faire son travail soit par manque de temps ou à cause de la trop grande quantité de sang.

Qu’est-ce que des règles normales ?

Cela varie d’une femme à l’autre. Dans tous les cas, il est tout à fait normal que la consistance et la couleur de votre sang menstruel change selon les mois. Plusieurs éléments peuvent expliquer ces modifications telles qu’un changement d’alimentation ou de style de vie. Cependant, si le flux est beaucoup plus conséquent et qu’il s’accompagne de nombreux caillots très épais, il est conseillé de consulter un médecin afin de s’assurer que tout est normal.

Du sang plus épais et plus foncé, doit-il inquiéter ?

Il est possible que la couleur du sang des règles devienne plus foncée, particulièrement vers la fin des menstruations. On peut passer du rouge au brun foncé et parfois même presqu’au noir. La raison est simple : le sang que l’on expulse à la fin de son cycle est souvent plus vieux et donc oxydé. C’est ce qui lui confère cette teinte de couleur.

Quand devrait-on consulter un spécialiste ?

Lorsque les caillots s’accompagnent de douleurs, il vaut mieux prendre rendez-vous chez un gynécologue. Plusieurs raisons, souvent bénignes, peuvent en être la cause, notons entre autres des changements hormonaux, une fausse-couche, un manque de fer ou l’endométriose. Il vaut toujours mieux se rassurer que de vivre dans l’angoisse des prochaines périodes.

Cet article vous a plu?

Cet article vous a plu?

Inscrivez vous à notre newsletter et recevez les prochains articles directement dans votre boîte mail! 

Votre inscription s'est déroulée avec succès.