L’étude des Héros du sport nous permet de rafraichir l’image de la sphère sportive en France, en combinant des chiffres de 2016 portant aussi bien sur la diversité des pratiques que sur le genre ou le type. Car si tous les sports ont chacun leurs bénéfices et leurs adeptes, tous ne se valent pas au regard des français !

Football, Tennis et Équitation sur le podium!

Ainsi, le sport le plus pratiqué en nombre de licenciés, toute catégorie confondue, est le football, fort de ses 1,9 millions de licenciés. Sans surprise puisque la France est une grande nation du football, qui a vu naitre de grandes stars du football mondialement connues, de prestigieuses victoires et avec elles, de grandes vocations parmi les français de tout âge désireux de pratiquer ce sport.

Viennent ensuite le tennis et l’équitation.  Au sujet du tennis,  ces 1 millions de licenciés ne font que faire justice à ce sport français, car certes popularisé par les Anglais, mais inventé par les français : le fameux jeu de paume qui voyait ses joueurs crier « tenez » (ou tennis pour les anglais le prononçant en français) pour se passer la balle.

Enfin l’équitation,  qui enregistre 600.000 licenciés, arrive en troisième position. C’est un grand écart de point avec le football, 1er sport préféré des français, sans doute du fait de son cout. Mais c’est un sport prestigieux et élégant qui requiert maitrise de soi, mais aussi de l’animal. C’est aussi en équitation est que l’on retrouve le plus de femmes puisque 80% de ses licenciés sont des femmes.

Vient ensuite la gymnastique (81%) et la randonnée (60%). Parallèlement, les hommes sont quant à eux le plus représentés dans le rugby et le football presque également (94% et 93 % d’hommes), et le tir (90%). On pourrait presque y voir des clichés masculins, si la performante équipe de football féminin français n’était pas là pour  bousculer les lieux communs.

Intéressons maintenant à la répartition des sports pratiqués en club.

Sur 20 sport, 15% sont des sports d’eau,  10% de combat, 20% ne se pratiquent que en équipe, 75% se pratiquent en individuel – pour certains pas uniquement, 15% sont des sports de raquette et 20% de balles,  30% des sports nature (équitation, pétanque, voile, cyclisme, randonnée, sports sous-marin) et 2 ne sont pas vraiment des sports (on vous laisse deviner… ).

Ces chiffres nous montrent la grande diversité des pratiques sportives des français. En comparaison des sports qui se pratiquent le plus hors clubs, cela peut paraître surprenant puisque certains font leur entrée dans le classement comme le ski ou le vélo, sport que l’on attendait déjà dans le classement des licenciés en club.

A coté de cela, d’autres sports font eux aussi leur première apparition mais étonne par leur nature : la marche forte de 27 millions d’adeptes, la musculation, ou la course à pied. Dans ce contexte, le football est relégué à la 6e place au profit de sports plus quotidiens et facile à pratiquer. Cela révèle des pratiques sportives modernes et actuelles, dont la tendance à la hausse pourrait se voir confirmer.

Au final, l’activité importe peu!

En conclusion, cette étude nous donne une image mise à jour de la tendance à la pratique physique chez les français, et la grande diversité qui laisse sa place, aux cotés de stars des sports comme le football, à des sports plus petits, moins connus ou étonnants (bien sur toutes les activités décrites et licenciées sont de sports !) qui ont leur adeptes et leur communauté. L’important dans tout cela est de pratiquer une activité sportive que vous aimez, de manière régulière et en y prenant du plaisir, la clé pour rester en pleine santé !

Cet article vous a plu?

Cet article vous a plu?

Inscrivez vous à notre newsletter et recevez les prochains articles directement dans votre boîte mail! 

Votre inscription s'est déroulée avec succès.