Les produits cosmétiques sont en vogue. La femme en est la principale consommatrice, mais l’homme en est de plus en plus friand ! Mais qu’en est-il de son impact sur la planète ? Sont-ils vraiment nocifs pour l’Homme ?

Les cosmétiques : ennemies jurés de l’environnement

Alors que la commission européenne a signé définitivement l’interdiction des tests sur les animaux, on pourrait crier victoire ! Cependant, l’envers du décors n’est pas aussi sain.

Les emballages ne changent pas. L’idée d’arrêter les tests sur les animaux est bonne, cependant, l’industrie des produits de beauté tue indirectement les animaux. Les déchets des emballages ne s’améliorent pas et continue d’anéantir petit à petit les espèces aquatiques.

La cause ? Les pots en plastiques sont toujours utilisés pour les produits bas de gamme, cela afin de satisfaire la demande.

Indirectement, la faute est rejetée au consommateur.

Mais en fait, même les produits luxueux ont leur points faible: des packaging lourds, épais, avec une capacité amoindrie pour donner un visuel haut de gamme!
Cependant, ces emballages plus lourds sont aussi plus lourd au transport. Soit une augmentation d’énergie utilisé pour une quantité moindre. Aberrant.

De plus, les produits chimiques composants ces produits sont pour certains ultratoxique. Si l’on considère que la plus part de ses produits sont rincés à l’eau, on peut facilement imaginer les détartre sur les eaux et sur l’écosystème. Certaines substances sont tout simplement impossible à soustraire de l’eau, même avec les traitements d’eau actuels.

La nocivité des produits de beauté pour l’Homme

Maintenant que l’on sait que les cosmétiques sont nocifs pour la planète, qu’en est-il de l’Homme?

Si l’on prend par exemple le vernis, sûrement l’un des produits les plus nocifs pour l’homme, on constate deux substances très nocifs : le Phtalates et formaldéhyde

Tous deux cancérigènes et nocifs, ils sont les composants d’une grande partie des vernis du marché actuel.

Malgré la tendance actuelle aux produits naturels, les cosmétiques sont malheureusement pas encore aux points dans ce sujet.

Doctissimo traite d’ailleurs le sujet en édifiant une liste des produits de beauté à bannir

Tendance au bio, rien est perdu

Il faut tout de même relativiser. Car la tendance au bio est de plus en plus en place dans le marché. L’organisme ECOCERT est d’ailleurs l’un des acteurs majeurs de ce mouvement.

Il faudra également vous référer au label COSMEBIO, qui est le seul label Bio reconnu du secteur de la cosmétique. Il s’identifie comme le « label des cosmétiques naturels écologiques ». C’est en fait une association professionnelle de cosmétiques biologiques et écologiques. Ils sont également membre de la Fédération Natexbio.

Si le sujet vous intéresse, le site Sweetsunnah traite plus précisément de l’impact des produits cosmétiques sur la planète et ses habitants.

Cet article vous a plu?

Cet article vous a plu?

Inscrivez vous à notre newsletter et recevez les prochains articles directement dans votre boîte mail! 

Votre inscription s'est déroulée avec succès.