En France, une femme sur trois connaît un jour la contrariété d’apprendre une grossesse sans l’avoir programmé. Si certaines s’en réjouissent, d’autres le vivent mal et se sentent complètement perdues. Le moment n’est pas propice à cet événement, la situation ne le permet pas, comment les gens vont-ils réagir, en particulier le papa, où vous n’en aviez absolument pas le désir. Comment faire pour éviter cette situation plus que délicate ?

Comment gérer ?

Vous venez d’apprendre votre grossesse et non, vous n’êtes pas de celles qui sautent au plafond en se réjouissant et en le criant sur les toits. Vous êtes totalement paniquée et perdue. Ne vous inquiétez pas, même si cela est difficile, chaque problème à sa solution. Prenez le temps de la réflexion. Pesez le pour et le contre. Votre choix vous appartient, personne ne peut le faire à votre place.

Chaque femme a le droit de concevoir sa vie comme elle l’entend sans avoir peur du jugement d’autrui. La première chose à laquelle vous devez penser est : souhaitez-vous prolonger cette grossesse ? Il n’y a aucun mal à penser à l’avortement. Il est parfois préférable d’en passer par là, plutôt que d’accueillir un petit être dans un univers bien compliqué. Si tel est le cas, parlez en à quelques personnes qui seront de bonne écoute et vous soutiendront pendant ce passage difficile. Car chaque intervention IVG laisse, minimes soient elles, des séquelles aux femmes.

Dans le cas où vous ne seriez pas certaine de vouloir envisager cette option. Prenez du temps pour réfléchir, comme vous le savez l’IVG est irréversible, c’est pourquoi il est important de ne pas agir sur un coup de tête. Vous avez peut être peur d’accueillir votre enfant. Si vous souhaitez réellement le garder, des solutions seront présentes pour vous aider au mieux, et ce sera certainement un déclic pour faire tout ce qu’il y a en votre pouvoir pour améliorer votre vie et, de ce fait, celle de votre petit. Pour ce qui est des gens qui vous entourent, vous seule avez le droit de décider de la suite de l’aventure. Entourez-vous des bonnes personnes. Parlez en au papa, il pourra vous donner son avis, et s’engager avec vous s’il le désire. 

Pour éviter cette surprise

C’est bien connu, pour éviter de tomber enceinte, il faut utiliser les moyens de contraception qui se présentent sous diverses formes. Cela peut être un vrai casse-tête de trouver la bonne contraception correspondante à nos attentes. 

Si vous êtes du genre tête en l’air, il est préférable d’opter pour un dispositif interne. Vous aurez le choix entre l’implant ou le stérilet (en cuivre ou hormonal, souvent utilisés pour les femmes ayant déjà vécu une grossesse), l’anneau vaginal et bien d’autres moyens … D’autres externes tels que les patchs et les préservatifs bien sûr. 

La pilule convient à celles qui se souviendront chaque jour de la prendre. Et là, il en existe plusieurs sortes aussi. Entre la mini-dosée (oestro-progestative) et la micro-dosée (pilule progestative) il va falloir faire un choix selon ce que votre organisme supportera. Certaines règles peuvent vous suspendre les règles si vous le désirez. Pour éviter le fait de devoir se rendre tous les mois ou trimestres chez votre médecin, sachez qu’il existe désormais des pilules qui peuvent vous être vendues sans ordonnance médicale.

Cet article vous a plu?

Cet article vous a plu?

Inscrivez vous à notre newsletter et recevez les prochains articles directement dans votre boîte mail! 

Votre inscription s'est déroulée avec succès.