Seuls les foyers aisés ont la possibilité de régler une lourde facture sans regarder au centime près. Tous les habitants ne sont donc pas logés à la même enseigne à propos des soins dentaires. Toutefois, le gouvernement de François Hollande souhaite y remédier avec une politique spécifique.

Des personnes aisées peuvent s’offrir toutes les prestations

Aujourd’hui, plusieurs postes entachent lourdement les budgets des ménages. Il s’agit bien sûr de l’optique et des soins dentaires. Même si ces derniers consistent à supprimer le tartre ou une carie, le coût demandé par les professionnels est souvent très élevé. De ce fait, les foyers aisés ont la possibilité de bénéficier d’un cadre privilégié, ils peuvent s’offrir toutes les prestations qui sont dans le catalogue. Les femmes de plus de 50 ans sont les premières à opter pour une intervention. Un cabinet pourra ainsi proposer des implants dentaires ou encore des facettes. Ces dernières ont la particularité de changer le sourire sans déstabiliser votre visage.

Respecter la physionomie du visage grâce à des soins luxueux

Ce professionnel maîtrise toutes les subtilités de cette technique, il saura vous épauler lors de votre démarche. La chirurgie esthétique a pris une ampleur considérable ces dernières années, car elle s’inscrit parfaitement dans cette quête sans fin de la beauté. Avec cette méthode, vous pourrez dissimuler une canine trop pointue, corriger un défaut d’alignement… Le dentiste respectera avec précision la physionomie de votre visage, ce sera aussi le cas pour les implants. Ces prestations luxueuses ne sont pas à la portée de toutes les bourses. En effet, le coût demandé est souvent exorbitant puisque l’intervention nécessite l’utilisation d’une technologie minutieuse.

Une méthode révolutionnaire pour la pose des implants dentaires

De plus, il est impossible de se lancer dans ce projet sans réfléchir au préalable à certains aspects. Le professionnel sera en mesure d’évaluer vos antécédents médicaux pour identifier la situation et vous conseiller les meilleures prestations. Vous devrez ensuite vous plier à la prise d’empreintes, cela vous donne les moyens de dresser un plan de traitement qui sera au cœur du devis établi. Il est important de noter que la mise en place d’un implant dentaire n’est pas anodine, il demande une anesthésie locale et les soins sont réalisés dans un bloc d’implantologie. Ce spécialiste est en mesure d’avoir recours à une nouvelle méthode baptisée « flapless » qui permet de ne pas ouvrir la gencive.

Les patients doivent encore régler 28% du montant demandé

L’impact est minime et donc beaucoup plus confortable, mais tous les foyers ne peuvent pas s’offrir de telles interventions. Marisol Touraine est consciente que les coûts demandés sont onéreux, elle aimerait que le remboursement soit plus intéressant pour les foyers français. C’est pour cette raison que la ministre de la Santé a tout de même débloqué la somme de 200 millions d’euros, elle sera intégrée dans le budget de la Sécurité sociale de l’année prochaine. Pour rappel, l’Assurance maladie finance 33% des soins dentaires, il y a ensuite les mutuelles qui prennent une part de 39%.

Cet article vous a plu?

Cet article vous a plu?

Inscrivez vous à notre newsletter et recevez les prochains articles directement dans votre boîte mail! 

Votre inscription s'est déroulée avec succès.