Avec l’allongement de la durée de vie et l’amélioration de ses conditions, les seniors, de plus en plus soucieux de leur image, sont devenus les cibles privilégiées des grandes marques de cosmétiques. Un marché colossal puisque l’on estime aujourd’hui à environ 80% le pourcentage de femmes seniors ayants recours quotidiennement à des crèmes anti-âge.

Entre remèdes miracles 100% bios et chirurgie esthétique, difficile alors de se positionner dans une société qui prône à la fois la perfection physique et l’acceptation de soi et donc de ses imperfections. Existe t-il vraiment des produits révolutionnaires ? Ce qui est certain, c’est que le marché de la beauté des 50 et plus a de beaux jours devant lui !

Les rides: un combat quotidien!

Associées au temps qui passe et comme si vieillir devenait une tare, les rides n’ont jamais eu aussi mauvaise réputation dans l’imaginaire collectif. Alors que le décalage entre l’âge « ressenti » et l’âge « réel » crée chez un bon nombre de personnes, et en particulier les femmes, un véritable mal-être, la consommation de produits « rajeunissants » s’est en quelques années banalisée. De plus en plus coquette, la gente masculine n’est pas épargnée.

Moins radicales qu’une intervention esthétique et surtout moins coûteuses (quoique), il sort chaque année une centaine de nouvelles crèmes dites « révolutionnaires » destinées aux « peaux matures ». Une révolution accessible à tous mais  payée au prix fort par les consommateurs.

En effet, ces produits atteignent parfois des montants pharaoniques comme par exemple le pot de 50 ml « l’Orchidée Impériale » de Guerlain à 385 € ou encore la fameuse crème « Caviar Luxe » de La Prairie à 352 €. Des prix onéreux, justifiés par des recherches en laboratoires de plus en plus pointues engendrant des coûts très élevés.

Pas « que » du marketing, les effets commencent à être prouvés scientifiquement! 

S’il existe aujourd’hui plusieurs types de soins antirides (rétinol, acétyl oxo DHEA, BOTOX, acides de fruits…), selon une étude du CNRS, les recherches menées par les professionnels sur les crèmes « BOTOX-LIKE » donneraient des résultats cosméto-cliniques concluants. S’appliquant comme une crème de nuit sur une peau sèche et démaquillée, la composition de la crème BOTOX-LIKE lui permet d’agir de manière efficiente sur la contractilité des cellules dermiques.

De manière générale et grâce aux progrès constants de la science, les crèmes commercialisées se révèlent efficaces en matière de raffermissement. Cependant, il est important de préciser qu’aucune d’entre elles ne peut encore éliminer totalement les rides. Un jour peut-être? En attendant, il faut faire avec et ce sont pas les rides qui nous empêcheront de rester jeune!

Cet article vous a plu?

Cet article vous a plu?

Inscrivez vous à notre newsletter et recevez les prochains articles directement dans votre boîte mail! 

Votre inscription s'est déroulée avec succès.