A l’heure de partir en retraite, bon nombre de personnes se retrouvent face à des difficultés importantes pour pouvoir se déplacer. Principal handicap, lorsqu’on a des problèmes pour se déplacer monter ou descendre un escalier. En effet, ce type de détail anodin au premier abord peut être un véritable casse-tête pour beaucoup de gens. Que l’on soit handicapé léger ou simplement une personne âgée ou un retraité, ce type d’équipement devient vite obligatoire. Dans cette optique, comment choisir la meilleure solution pour ne plus voir un escalier comme une montagne à gravir, le tout à un prix intéressant et compétitif.

Choisir des professionnels du secteur

Certes, cela peut paraître évident, mais il est impératif de s’entourer de professionnels au moment de choisir votre solution « monte-escalier ». Afin de pouvoir mieux cerner votre besoin, certaines entreprises spécialisées vous offre la possibilité d’effectuer un devis préalable. Car, avant de choisir le modèle de votre choix, il faut voir la compatibilité avec votre habitat et donc le type de monte personne adapté à votre profil. Une fois ces vérifications faites, vous passez à la seconde étape du processus toute aussi cruciale : quel équipement choisir ? Premier indice, oubliez les équipements artisanaux sans certification de qualité.

Des modèles différents

Si les modèles tournants ou droits sont les deux variantes principales du monte escalier, il reste à choisir quel type de siège vous préférez. Existant en fauteuil mais également en chaise voire même en ascenseur privatif, il est désormais possible d’avoir un vrai confort pour monter les marches d’un escalier. Évidemment, le prix diffère selon les modèles car un ascenseur privatif n’implique pas le même coût qu’une chaise monte escalier. Mais une certaine maîtrise des tarifs permet de dire que le monte escalier est peu à peu en train de se démocratiser en France. Lorsque l’on connaît les difficultés rencontrées il y a quelques années par un nombre important de retraités ou handicapés face à ce type de problème, savoir qu’il est possible de s’équiper sans se ruiner, voilà une vraie avancée importante.

Un gain de temps et d’autonomie

Dernier critère qui séduit davantage de personnes, la notion d’autonomie renforcée. Certains handicapés ou personnes âgées peuvent envisager de rester dans leur logement actuel avec ce type de matériel. Si cette garantie d’autonomie est un gage important, le gain de temps en est un second. Car en quelques dizaines de secondes, le principal intéressé va pouvoir aller d’un étage à l’autre sans passer plusieurs minutes voire dizaine de minutes. Le type de détail insignifiant pour une majorité de français mais primordiale pour ces personnes qui pourraient éviter pourquoi pas un placement en hôpital ou en foyer. Un détail vous avez dit ?

Alors si vous êtes concerné ou qu’un de vos proches l’est, n’hésitez plus et demandez conseil aux professionnels du secteur. L’autonomie, l’adaptabilité et le conseil ont fait un bond gigantesque en l’espace de 10 ans. Les tarifs et le matériel changent et se démocratisent. Un horizon totalement dégagé pour passer le cap sereinement. Et enfin monter votre escalier sans aucune appréhension.

Cet article vous a plu?

Cet article vous a plu?

Inscrivez vous à notre newsletter et recevez les prochains articles directement dans votre boîte mail! 

Votre inscription s'est déroulée avec succès.