Vous avez du mal à vous retrouver dans toute la gamme de mutuelle, prévoyance et autre ? Nous vous guidons dans le vaste choix qu’offre le marché, pour que vous soyez remboursé au mieux, selon vos besoins en santé bien sûr.

Retour sur la loi sur la complémentaire santé

Rappelons que depuis plus d’un an, l’employeur a l’obligation de proposer à ses collaborateurs un contrat de mutuelle (loi ANI). Lors de la signature du contrat, vous pourrez opter pour cette complémentaire santé, ou non. Sachez en revanche que les contrats proposés par les employeurs offrent souvent de bons remboursements des soins de santé car ils négocient des offrent pour des dizaines, cinquantaines voire centaines d’employés selon la taille de votre entreprise ou institution. Si la loi sur la généralisation de la complémentaire santé impose un panier minimum de garanties, les offres des mutuelles des entreprises proposent en général plus que la base légale. Et c’est tant mieux pour vous !

Les cas de dispenses au contrat de mutuelle

Par ailleurs, il est possible de décliner l’offre proposée par l’employeur, par exemple si vous bénéficiez déjà de la mutuelle de votre conjoint, partenaire ou époux. En ce cas, vous serez dispensé de souscrire au contrat mutuelle de votre employeur.

L’offre de plus en plus importante pour les soins

Sur le marché, les acteurs se sont multipliés et les offres sont nombreuses et généralement adaptées à vos besoins. Sans aller jusqu’à la personnalisation complète, la plupart des groupes proposent des contrats adaptés aux catégories d’âges ou même aux métiers : il existe ainsi des mutuelles spécifiques pour le personnel hospitalier, pour les chômeurs, pour les seniors ou les familles… Les contrats couvrent mieux certains soins de santé que d’autres car en fonction des âges et des métiers exercés, les risques et les besoins ne sont pas les mêmes.

Et si vous voulez être encore mieux remboursé ?

Il existe ce que l’on appelle une surcomplémentaire santé, qui correspond pour résumer à une deuxième mutuelle. La première, la complémentaire de santé, complète les remboursements de la Sécurité sociale. La deuxième, la surcomplémentaire santé, complète les remboursements de la première mutuelle. Et cette dernière s’adapte à vos besoins spécifiques : par exemple, si vous avez des problèmes importants de la vue, vous serez ainsi mieux remboursés pour tous les produits liés à l’optique. Ou si votre mutuelle spéciale senior rembourse mal les appareils auditifs, vous pourrez être avantagé avec une surcomplémentaire. Idem si vous prenez des médicaments moins remboursés par la Sécurité sociale, pour un traitement spécifique par exemple.

Des remboursements pour la médecine chinoise, la séance de psy…

Ces contrat là en revanche ne relèvent pas de l’employeur mais de votre décision individuelle. Il faudra donc bien le choisir selon vos besoins, pour vous et pour votre famille bien sûr. Ils constituent une sécurité et un réel confort, par exemple en remboursant des soins spéciaux, comme des cures, des séances d’ostéopathie ou de psychologue, ou même tout ce qui relève de la médecine chinoise. vous disposerez ainsi d’une grande liberté pour vous soignez comme vous le souhaitez.

Cet article vous a plu?

Cet article vous a plu?

Inscrivez vous à notre newsletter et recevez les prochains articles directement dans votre boîte mail! 

Votre inscription s'est déroulée avec succès.